mardi 23 septembre 2014

C'est reparti pour une nouvelle saison !

 
Deux soirées "Découverte" et une assemblée Générale, et hop, c'est reparti !
Mercredi 24 septembre sera le premier jour de reprise effective des cours, aux horaires habituels... et toujours dans la même salle !!
Pour l'instant, les cours restent partagés en deux niveaux, et surtout en deux horaires différents.
Cette organisation pourrait être revue en fonction du nombre d'adhérents que nous enregistreront cette année, et du non recrutement de nouveaux primo débutants.
Les observations faites par les participants à l'AG et concernant le choix des chorégraphies et le rythme d'apprentissage des danses ne manqueront pas de de susciter de la part des monos quelques aménagements dans le déroulement des cours à venir.

dimanche 7 septembre 2014

La rentrée ......c'est maintenant !

Eh oui, les vacances ne sont déjà plus qu'un vague souvenir pour la plupart d'entre nous, l'heure est à la reprise !
Comme chaque année, notre rentrée s'effectuera sous la forme de deux soirées "découverte", les 10 et17 septembre, qui permettront aux anciens de se remettre dans le bain et aux nouveaux, s'il y en a (!) de faire connaissance avec les membres de l'assoc.
Attention ces deux soirées, qui naturellement se déroulent salle Brunehaut à Condren, commencent à 20 heures, pour la partie danse.
Et comme chaque année également, la seconde soirée, le 17, sera précédée de notre Assemblée Générale annuelle, à partir de 18 h 15.
Nous y souhaitons ardemment votre présence.
Alors, à Mercredi !

samedi 2 août 2014

CRAPONNE 2014 : après la pluie, ... le beau temps !

Pour les vrais amateurs de musique Country, impossible d'ignorer l'existence, et de ne pas participer au moins une fois, au plus grand festival de Country Music européen encore existant !
La ville de Craponne-sur-Arzon (Hte-Loire) se prend alors pour quelques jours, pour une ville texane où circulent cow-boys and girls, voitures et Harley, pour le plus grand bonheur musical de tous !
Car de la musique il y en a partout et pour tous les goûts : il y a bien sûr le festival proprement dit avec ses trois soirées et sa quinzaine de concerts, mais aussi le festival Off, gratuit, qui se déroule en ville et démarre même quelques jours avant le festival officiel, les stages de danse et les "master class" d'instruments du week-end, sans oublier Radio Craponne qui diffuse quotidiennement musique country et interviews d'artistes. Bref de quoi s'occuper !
Et ça fait 27 ans que ça dure, c'est-y pas beau ça !
La marque de fabrique de ce festival, c'est de ne proposer que la musique Country, diverse et variée, et rien d'autre. Pas de Nolween Leroy, de Roch Voisine, malgré leurs clins d'oeil à la country ou au folk celtique ... ni de Rubettes (comme à Nogent/Oise en Septembre !)
Donc, coté musique c'est blindé, on n'a pas de surprise, après évidemment on aime, ou on aime moins tel genre musical, ou telle prestation de groupe. Chacun apprécie selon ses goûts ou son humeur. Il y a toujours la possibilité quand ça n'accroche pas, d'aller siroter une bière, de déguster un chili ou un sandwich à la saucisse de canard, voire d'aller marchander une babiole (ou plus) dans l'un des nombreux stands d'articles western présents sur le site.
Là où c'est moins sûr, c'est pour la météo, Craponne culmine à 920 m, c'est de la petite montagne, avec forêts et prairies bien vertes, et de fait, le temps y est assez changeant. Rares sont les années sans pluie aucune ! Et cette année c'était avec pluie ! Mais nous sommes prévenus et donc prévoyants !
Dès le vendredi soir, il a fallu sortir pour quelques heures, les très seyants ponchos antipluie (Cf Photo). Mais ceci ne nous a pas empêchés de prendre l'apéro (avec modération!) !
Au programme du vendredi, donc, l'excellent groupe français "Roving Seats" composé de vieux routiers de la country hexagonale, dont Ange Amadéi, harmoniciste déjà croisé dans divers groupes. Pas de souci avec eux, ça pulse !
Vinrent ensuite les Hollandais de "Barnstompers", à qui on ne la fait pas en matière de western swing ou de rockabilly années 50.
Belle surprise avec le groupe US, "Jason Lee McKinney Band" qui distille un country rock très personnel, avec un chanteur qui a "enchanté" les oreilles féminines présentes ... et les nôtres aussi !
Mention spéciale pour le batteur du groupe, époustouflant de finesse et de précision dans son jeu, un régal !
Harmonies vocales parfaites et bluegrass classique ensuite, avec les "Blue Higway" (USA), d'ailleurs, peut-être un peu trop classique !
Et la soirée s'est terminée, sous les étoiles revenues, avec le très nerveux groupe "Skinny Molly"(USA), formé autour d'un ex-guitariste du légendaire groupe de rock sudiste "Lynyrd Skynyrd" (cf. l'hyperconnu "Alabama") . Parfois, l'âme de ce groupe mythique, à moitié décimé dans un accident d'avion en 1977, transparaissait dans l'interprétation et l'énergie des titres entendus ce soir là.
Samedi, ça commence toujours, pour presque tous les festivaliers, par un petit tour le matin (disons quand on est sortis du lit !) sur le marché de Craponne, c'est un peu comme le métro aux heures de pointe, mais c'est devenu un must ! Juste avant un petit resto !
Au programme du samedi : d'abord "Cattle Call", groupe francais de trois musiciens au répertoire très "Hillbillies", vous savez ces colons des Appalaches qui chantaient, avec deux trois instruments, dans les granges ("barns") pour se distraire pendant les jours de repos. Belle fraîcheur, plutôt agréable à écouter.
Deux sympahiques jeunes femmes ensuite, les "Whiskey Sisters", bien en jambes (!), pour nous proposer une prestation pas désagréable du tout, bien dynamique et sautillante, un bon moment !
Place à Jerry Kilgore, roi parmi d'autres, du plus style Honky-Tonk. Ca ne fût pas rasoir, les musiciens étaient très bons, et le répertoire varié et agréablement interprété et chanté, se laissait écouter avec plaisir.
Bonne pioche également, avec le groupe suivant "William Clark Green", valeur montante du rock texan, et un tube là-bas intitulé "She likes the Beatles" (elle aime les Beatles ...et lui ..., il aime les Stones, bonjour l'ambiance !). Au final, du country rock bien enlevé, pas brouillon, débordant d'énergie ... bref, du bon !
Petite déception avec le dernier groupe "Hogg Maulies" qui ne nous a pas accrochés malgré la bonne bouille du chanteur, récemment papa, mais ça n'explique pas tout ! En plus, il avait recommencé à pleuvoir, alors on est parti se coucher !
Dimanche, soleil attendu, et il est là ! Heureusement, car on en avait assez de devoir nettoyer chaque matin, nos godasses maculées de boue. Les organisateur avaient, en plus, eut l'heureuse attention de déverser quelques tombereaux de paille aux endroits stratégiques. Les ponchos resteront dans les sacs !
Demandez le programme ! Au menu, pour commencer, "Acoustic Five", groupe français, tendance folk, qui reprend des standards de grands chanteurs américains du genre, et même quelques morceaux venus d'ailleurs, des titres de Led Zeppelin par exemple. Pas mal, juste ce qu'il faut pour démarrer l'après-midi et somnoler (le dimanche ça commence plus tôt, ben oui, il y a des gens qui travaillent le lundi !).
Retour au bluegrass, relativement peu présent cette année, avec un groupe italien qui arpente depuis de nombreuses années, du moins pour les deux membres originaux du groupe, les scènes européennes et d'ailleurs ! Beau travail bien fait, belles voix, musiciens extra, sympas, écoutables sans modération (pas comme l'apéro!)
Place à Texas Martha, chanteuse au demeurant sympathique, s'exprimant dans un français plus que correct, mais qui ne nous laissera pas un grand souvenir musical, peut-être à cause de sa voix, que les sonorisateurs ont eu beaucoup de mal à faire passer sans saturation. Parfois difficile pour nos oreilles fragiles !
Attendu comme une star, le clou du jour, Darryl Worley, géant de deux mètres a ensuite pris possession de la scène, pour un show à la hauteur de sa réputation. Pour ceux (celles) à qui ce chanteur ne dit rien (si, si, ça peut arriver !), deux de ses titres sont à notre répertoire de danses : "Here and now" et "Messed up in Memphis".
Pas mal de charisme pour ce grand dégingandé qui a su taper dans l'oeil et les oreilles de la gente féminine. Et ce n'était pas sans raison, entouré d'un excellent groupe, c'est un chanteur très agréable à écouter, un grand talent, ne manquant pas d'humour, et humainement abordable, si l'on croit le temps passé à faire des dédicaces et des photos avec les spectateurs !
Pour finir la soirée, et clore le festival, l'inévitable groupe Cajun, programmé pour l'ambiance qu'il suscite habituellement. On en a déjà vu de très bons et souvent délirants, mais pour une fois la mayonnaise n'a pris que moyennement. Les musiciens ne semblaient pas au meilleur de leur forme (groupe monté pour l'occasion ?) et la chanteuse Sarah en a beaucoup rajouté dans le mode "j'vais vous y faire rigoler !"
Heureusement, pour clore cette clôture, bon nombre de musiciens des groupes de la journée ou des jours précédents, dont Darryl Worley, sont montés sur scène pour un "boeuf" monumental, sur l'un des titres phares de la musique country et cajun, "Jambalaya".
Beau final, avec également la présentation des principaux artisans et organisateurs de ce festival unique en son genre. A l'année prochaine !

Quelques photos au lien ci-après :
http://picasaweb.google.fr/maranne02/Craponn2014

mardi 1 juillet 2014

PHOTOS Soirée Fin de Saison (suite)

L'ami Pascal C., comme à son habitude, a mitraillé de son appareil photo, pour la postérité (!), les participants  à notre soirée de fin de saison. Merci à lui !

Dans l'article précédent, j'ai omis de remercier nos fidèles amis rémois, Patricia et Patrice, d'avoir fait le déplacement de Reims pour venir nous rendre visite. C'est réparé !

Merci également à Mme Gabriel, Directrice Générale des Services de la Commune de Condren et responsable de l'association Condren Horizons, pour sa participation auprès des élus au pot d'amitié.

Ces photos supplémentaires au lien ci-après :
https://plus.google.com/photos/100426981981712012609/albums/6030773522710708465#photos/100426981981712012609/albums/6030773522710708465

samedi 28 juin 2014

Détente, Soleil, Barbecue....et Tequila !!

Ces quatre mots, disons mots-clés, définissent indiscutablement depuis plusieurs années notre soirée de fin de saison.
La détente bien sûr, parce que c'est le dernier mercredi de retrouvailles de la saison, et qu'il n'y est pas question d'apprentissage de nouvelles danses, mais simplement de se retouver à danser ensemble une dernière fois avant les vacances biens méritées des un(e)s et des autres !
Soleil, parce que (je touche et re-touche du bois !) depuis 7 ans que nous organisons cette soirée de fin de saison, nous avons toujours connu le soleil, plus ou moins vaillant certes, mais en tous les cas, sans pluie ou orage !
Barbecue, par ce que c'est une manière très conviviale de rassembler pour un repas en commun, les danseurs, mais également leurs proches s'ils le souhaitent !
Tequila, fameuse "boisson" mexicaine qui, mélangée à du jus d'orange et éventuellement additionnée d'un trait de grenadine, donne le goûteux Tequila Sunrise (toujours consommé avec modération !).
Mercredi 25 juin, était donc réunies une bonne centaine de personnes, adhérents et famille disponibles ce jour là, pour fêter la fin de la saison.
Tables dressées pour l'apéro dans le mini-parc de la salle de Condren. Toujours un grand moment de convivialité, qui est également l'occasion de recevoir et de remercier les représentants de la municipalité. En l'absence de Monsieur Le Maire, on a pu noter la présence de son premier adjoint, Claude Fl
orin, de Madame Laugier, Adjointe, et Monsieur, et de notre adjoint à nous (nouvellement élu, membre du bureau de notre assoc., et toujours danseur !), Philippe Gaudefroy.
Et traditionnellement désormais, au cours de cette entrée en matières (je veux dire pendant l'apéro !), nous remettons fleurs et cadeaux, à nos valeureuses "monitrices" de danse, que sont Marie-Claude, Yolande, Anabelle et Michelle, pour les remercier de leur engagement et de leur constance. Nous n'avons pas oublié de remercier également l'indispensable et ami Gogote, avec une bouteille d'un breuvage qu'il apprécie !
Pendant que nos danseurs s'échauffaient sur quelques chorégraphies, nos très actifs cuistots s'affairaient autour du barbecue, et de la fameuse ratatouille "Gogotoise".
Barbecue offert par l'assoc. et complété par un salé/sucré, préparé par les adhérents. 
Et c'est juste avant d'aller prendre place de l'autre coté de la salle, autour des tables installées sous un barnum (il faut toujours être prudent !), qu'une joyeuse troupe répondant au nom de "Fantômettes" avec perruques disco et masques "loup", emmenée par la toujours jeune Lily C., nous a présenté une surprise dansante, sur le gros tube de Stromae "Alors on danse" ! Pour une surprise, ce fût une surprise ! Merci à toutes !
Il était temps alors de passer à table, de faire honneur au buffet des adhérents, aux jambons rôtis et autres saucisses/merguez, et bien sûr à la gouteuse ratatouille !
Après le temps des estomacs, revint le temps de la danse et ce, jusqu'à une heure avancée de la soirée !
Puis vint le temps de se quitter, de se souhaiter mutuellement de bonnes vacances et de se donner rendez-vous aux 10 et 17 septembre prochains, dates des soirées "découverte" de reprise des cours.

Encore une belle soirée à mettre à l'actif de toutes et tous, aux adhérents naturellement pour leur participation, mais aussi à ceux et celles qui ont oeuvré à la préparation de l'événement, au montage et démontage des installations, aux "pluches" (et Gogote avait vu grand !), au barbecue (merci Philippe, Benoît, Ludo). Un grand merci aux membres du bureau qui se sont une fois encore dévoués sans compter !

Photos disponibles au lien ci-après (merci à Hubert). D'autres suivront dans quelques jours !
http://picasaweb.google.fr/maranne02/Finsaisonjuin2014

jeudi 29 mai 2014

Festival de Cambrai - Reportage de FR3 Nord-Picardie


FR3 Nord-Picardie était à Cambrai le Samedi 24 Mai, pour y effectuer une émission en direct, avec interviews, minis reportages, etc, etc ...

En cliquant sur le lien ci-après vous pourrez lire un article consacré au festival, et surtout visionner une vidéo qui ne dure pas moins de 26 minutes, et qui montre des images tournées le samedi.

Ceux qui y étaient ce jour là, se reconnaitront peut-être au hasard de ces images !

http://nord-pas-de-calais.france3.fr/emissions/samedi-et-vous/actu/samedi-et-vous-sur-un-air-de-country.html

mercredi 28 mai 2014

Festival de CAMBRAI : samedi 24 mai 2014 .... on y était ! ! !

 
La renommée du Festival Country de CAMBRAI n'est plus à faire ! Ce dernier grand festival du Nord de la France a vécu ce week-end sa 14 ème année d'existence, et pas une ride !
Au contraire, il continue d'évoluer (notamment, et c'est à remarquer cette année, avec l'ajout, en nombre, de tables et de chaises, pour mieux accueillir les festivaliers), et de proposer chaque année des animations et surtout un programme musical écléctique et varié, mais toujours avec une connotation Country.
Et pour faire découvrir ce festival au plus grand nombre, l'idée a germé de proposer à nos adhérents de s'y déplacer en bus. Ce qui fût dit, fût fait, et ce samedi, 24 mai, nous avons embarqué un peu moins de cinquante personnes, pour profiter de l'imposant programme musical proposé ( pas moins de 6 groupes à l'affiche du samedi), et de toutes les animations mises en oeuvre par les organisateurs (danse et autres).
Remercions au passage les clubs deViry-Noureuil et Pierremande qui, sollicités, nous ont permis de compléter le bus.
Un peu juste pour assister à la totalité du set du premier orchestre de l'après-midi, nous n'avons pu  découvrir les Twinhillboys qu'au travers de leurs deux derniers morceaux.
Se sont enchainées ensuite entre chaque set d'orchestre, pour le plus grand bonheur des danseurs, les séquences de danse CD, d'initiation, ou de démos.
Notons tout de même que pas mal de danseurs, et ceux de notre bande en particulier, ont fait l'effort de danser autantque possible, sur les musiques proposées par les différents orchestres, en adaptant sur celles-ci les chorées connues pour d'autres musiques.
Le second groupe (français) de  l'après-midi a revisité avec bonheur un répertoire tout droit venu des 50's, mêlant swing, rock, et même soul. Groupe animé par une chanteuse dynamique, à la voix bien placée, bien adaptée aux chansons proposées.
Tout autre chose, avec le groupe entourant le banjoiste américain Morgan O Kane. Un style très particulier, pour ce groupe, évoluant aux frontières du folklore anglo-saxon, et composé de manière très originale, d' un joueur de cuillères (à l'irlandaise, pour le rythme !), d'un joueur de cornet à piston (famille de la trompette), d'un joueur de dobro (guitare à caisse de résonnance métallique).
Le chanteur leader distille ses propres compositions, tout en s'accompagnant au banjo d'une manière également plutôt originale et peu conventionnelle, mais avec une grande énérgie. Energie est d'ailleurs le mot qui caractérise le mieux l'ensemble de la prestation du groupe.
Après les intermédes habituels de danse, place ensuite au groupe suédois Crash n' Recovery. Encore un petit bijou nord-européen découvert par les programmateurs du festival.
Cinq musiciens pour accompagner une jolie et gironde chanteuse, blonde comme une suédoise (lol), et tout de blanc vêtue (telle Sainte-Lucie, si chère aux suédois - voir Wikipédia pour en savoir plus !).
Très belle voix, bien mise en valeur dans les tempos lents, mais le reste du répertoire n'est pas mal non plus. La quasi totalité des chansons étant composées par la chanteuse Linda Engström et son guitariste de mari !
Une demi-heure de danse et démos plus tard, c'est au tour Bob Wayne (USA) de faire le show. ET là, on peut dire que ça déménage !  L'homme (plutôt jeune, barbu et sympathique) un tantinet rebelle, a l'air d'en vouloir un peu à tout le monde, si l'on réfère au  contenu de ses chansons (loin d'être toujours compréhensibles pour les pauvres anglicistes que nous sommes !), et à sa manière très expressive de les chanter. Bien entouré coté musiciens, avec un super violoniste, faisant parfois penser à Charlie Daniels, et un batteur à longue barbe blanche qui nous a gratifié d'un solo de batterie magistral. Au final, un show très énérgique et pas du tout désagréable à écouter. Et il sait se faire apprécier, le bougre, en jouant avec le public et en sautant par dessus les barrières pour s'y immerger, et faire des photos !
Dernier groupe de la soirée, "Rhythm Sophie", chanteuse, robe noire très 50', venant de Hongrie (encore une pépite dénichée par les organisateurs), au répertoire fait de reprises de chansons de la fin de cette époque. Un peu de blues, de swing, de rockabilly, de rock n'roll fifties, pour proposer un set plutôt agréable à écouter, et assez dansant.
Hélas, nous dûmes légèrement écourter ce plaisir des oreilles, pour regagner le bus du retour !
Pas de regrets, pour cet après-midi et soirée bien chargés. Si l'on en croit leur dires, nos participants à cette sortie n'étaient pas mécontents de ce voyage au coeur de la musique et de la danse, bien au contraire ! A renouveler ?

Premières photos, au lien ci-après :
https://plus.google.com/photos/100426981981712012609/albums/6018399062436351409

dimanche 20 avril 2014

Premier Bal réussi pour les DCF........

 
Bien sûr cet évènement mijotait depuis plusieurs mois, avec un peu plus d'appréhension à mesure que la date approchait ! Normal, c'était leur première fois !
Et pour un coup d'essai, ce fût un coup largement réussi ! Belle affluence dans cette salle de Pierremande, finalement suffisamment dimensionnée, surtout avec le parti pris des organisateurs d'accorder un maximum de place aux danseurs, et de positionner les tables au fond de la salle.
Oubliés les problèmes relationnels avec la municipalité et un voisin un peu inquiet du bruit, oublié le souci de mise en place de la scène, Christelle et son équipe peuvent être félicitées pour l'accueil et l'organisation qu'ils ont su mettre en place pour l'occasion.
Quant à l'aspect musical de la soirée, que dire, sinon qu'on aime beaucoup Frank Silver et son compagnon d'un soir Jimmy, pour la qualité de leur prestation et leur professionnalisme. Qu'ils soient à deux, trois ou cinq, ces musiciens, multi-instrumentistes, sont des valeurs sûres et appréciées des danseurs.
Belle soirée donc, prolongée jusqu'aux premières heures du dimanche, sans que l'on voit le temps passer !
Photos (dues en grande partie à l'ami Pascal C.) disponibles au lien ci-après :
https://plus.google.com/photos/100426981981712012609/albums/6004305945348914417?authkey=CPmQhofVm-jHWQ